Ulysse Lumumba

demoulin
15 x 22 cm
96 pages
20 exemplaires numérotés et signés sur Rives,
enrichis d’une œuvre d’Antoine Demoulin : 30 €
580 exemplaires sur Lessobo : 18 €
ISBN : 978-2-930231-98-3
Parution : avril 2014

Comme son titre, Ulysse Lumumba, l’indique peut-être, ce livre mêle l’histoire, proprement historique, d’un homme politique congolais nommé Patrice Émery Lumumba et la légende grecque (et donc occidentale) d’Ulysse, telle que nous l’a rapportée Homère. Il invente pour ce faire une forme hybride et inclassable, mariant la prose et la poésie, le récit, la fable et la méditation, le lyrisme et l’humour, le pastiche, le détournement référentiel et le brassage intertextuel où Dante et Rimbaud rencontrent Aimé Césaire.

Un tel foisonnement permet à Laurent Demoulin de multiplier les points de vue, de déconstruire en finesse et sans angélisme le regard occidental sur l’Afrique – non sans interroger au passage sa propre position d’auteur ; mais aussi de croiser et faire dialoguer les traditions culturelles africaine et européenne. En filigrane, une question : que faire, lorsqu’on est d’une génération ayant grandi au tournant des années 1960-1970 dans une Belgique encore prospère et tranquillement assise sur ses certitudes, avec le passé colonial du pays ; comment vivre aujourd’hui avec ça ?

*

Laurent Demoulin enseigne à l’université de Liège, au département de langues et littératures romanes. Il a dirigé ou codirigé des numéros de la revue Textyles sur François Jacqmin, Jean-Philippe Toussaint et Eugène Savitzkaya, ainsi qu’un Cahier de l’Herne consacré à Georges Simenon. Il est l’auteur d’un pamphlet, l’Hypocrisie pédagogique (Talus d’approche, 1999), qui fit quelque bruit, d’une étude sur Francis Ponge, Une rhétorique par objet (Hermann, 2011), et de trois recueils de poèmes : Filiation (Fram, 2001), Trop tard (Tétras Lyre, 2007) et Même mort (Fram, 2011).

*

Recensions
Frédéric Saenen, le Salon littéraire, avril 2014.
Gérald Purnelle, Karoo, avril 2014.