Les Rudérales

ruderales
17 x 20 cm
96 pages
600 exemplaires sur Lessobo : 17 €
ISBN : 978-2-87598-002-1
Parution : mai 2015

Les rudérales sont des plantes qui poussent en toute liberté sur les terrains en friche, sur les bords des chemins ou dans la proximité de l’habitat humain. Et telle apparaît la parole poétique de Harry Szpilmann, singulière autant que remarquable par la lucidité dont elle fait preuve et la liberté d’expression qu’elle s’autorise. Le monde des Rudérales se construit en réponse à une attente toujours fragile et indécidable, à l’étonnement face à ce qui se montre, la rencontre du réel, sa morsure. C’est toute la présence de l’expérience sensible qui se trouve mobilisée, cependant que cette profusion du regard se double d’une réflexion sur le livre en train de se faire et les possibilités de l’écriture poétique, sa puissance et sa précarité. Pour autant, aussi attentive soit-elle aux ressorts de la parole et à leur soubassement de silence, la poésie d’Harry Szpilmann n’a rien d’un simple jeu formel. Elle se maintient coûte que coûte sur le fil d’une interrogation inquiète, pointant les désastres approchés par l’image, par l’imaginaire, afin de ramener à soi la matière improbable qui insuffle au poème sa chair et son tracé.

*

Né en 1980, Harry Szpilmann est licencié de l’Université libre de Bruxelles en philosophie (spécialisation : histoire de la philosophie) et en arts du spectacle (spécialisation ELICIT : histoire du cinéma, analyse de films, écriture de scénario). Il a enseigné le français langue étrangère au Mexique et donné des cours généraux dans l’enseignement spécialisé à Bruxelles. Il est l’auteur de trois recueils parus au Taillis Pré, Sable d’aphasie (2011), Ces espaces à la base (2014) et Liminaire l’ombre (à paraître en 2015).

*

Recensions
Labeurs, par Mélanie Godin (le Carnet et les Instants).